964273 visites








MUTATION
2010
 
Presse précèdente   Presse suivante
 
Metal Temple (Grèce)     presse du 27 mai 2008
 
   
Site : METAL TEMPLE (http://www.metal-temple.com)
Date : 27 Mai 2008
Chroniqueur : Grigoris
Note : 3.5/5
Source : http://www.metal-temple.com/site/ca...
 
 

Traduit de la version originale en anglais :

J’ai passé un agréable moment à écouter l’album « F.E.A.R. » de TOXXIC TOYZ. C’est un CD autoproduit qui clairement, affiche le bon travail fourni par ce quatuor français, et pour être honnête, si le package est très réussi, le son n’a rien a lui envier.

Encore moins le fait que « F.E.A.R. » est un album capable à 100% de mériter votre attention. Le groupe a sorti une démo 4-titres en 2004 et « F.E.A.R. » est leur premier album.

Il s’agit d’une auto production, mais le résultat global n’en est pas moins bon. Il y a un grand travail dans les parties de guitare. Les accords et les riffs variés, flirtent avec les ambiances de Hard Rock et de Heavy Metal.

Le groupe a exploité beaucoup d’idées dans les thèmes abordés sur cet album, ainsi que dans l’excellence des compositions.

Il n’est pas rare qu’ il y ait des chansons dépassant les 6, 7 ou 8 minutes. Le dynamique guitariste Fred a un réel talent. Mais tout le groupe est de bonne mouture. Coté refrains, il y’a beaucoup d’effets multi voix. La section rythmique homogène délivre son alchimie sans se contenter de l’essentiel. Tandis qu’Arvi livre un chant avec une indéniable touche personnelle.

OK, maintenant vous vous demandez "oui, mais quelle est cette musique" ? Ici, je suis en désaccord avec la courte biographie de leur site officiel. Pour moi, TOXXIC TOYZ est certainement inspiré des experts du métal traditionnel, mais pour autant, ils ont su inclure des touches du Métal actuel dans leurs chansons. Et ceci, sans maladresse, car ils ont mis beaucoup de soin dans les structures des chansons, comme ça semble évident dès le premier morceau de l’album.

A la fois, j’entends un peu les rythmes endiablés de Iron Maiden ou Helloween, alors qu’en même temps, je suis pris par certaines techniques à la Megadeth , DREAM THEATER ou Pain of Salvation, mais aussi, par l’expérience de certains LILLIAN AXE ou les énigmatiques hard rocker de WHITE LION, et on peut même éventuellement ressentir les influences de TOOL. Et tout ça, sans oublier de mentionner que le groupe pourrait être originaire du Royaume-Uni du milieu des années 90.

Un album très intéressant, pour les grands fans de Métal. Vraiment, espérons qu’ils seront signés par un label (si ils le souhaitent, bien sûr) pour le prochain album.

 

- Droits réservés - Webmasters : CPM & Katep - Web design : DEVINSY sarl, JP & Katep -