964236 visites








MUTATION
2010
 
Presse précèdente   Presse suivante
 
Les Accros du Métal      presse du 16 janvier 2008
 
   
Site : Les Accros du Métal (www.lesaccrosdumetal.com)
Date : 16/01/2008
Sujet : F.E.A.R.
Chroniqueur : Black Hole (Rudy)
Note : 17/20
La page Source : http://www.lesaccrosdumetal.com/chr...
 
 
(GIF) S’il est un album sympa qu’il m’a été donné de découvrir en ce début d’année 2008, c’est bien le 1er LP de Toxxic Toyz, Après 4 ans d’existence, le groupe niçois produit un bel effort avec un « F.E.A.R. » très heavy mélodique mélangeant une bonne dose d’agressivité avec un côté parfois plus pop, 11 titres tous très différents les uns des autres garnissent cette galette avec cependant plus ou moins de bonheur, En effet, si certains titres sont vraiment épatants, d’autres manquent singulièrement de conviction, Au chapitre des premiers, je citerait un « Mystify » bien puissant avec une longue partie instrumentale de guitare qui se termine en twin, On peut également apprécier l’efficacité des riffs sur « Magic Kingdoms » ou « Pretty Baby » encore que je trouve qu’ils manquent de tranchant parfois et sont un peu traînants, Egalement, le côté épique de « Killing Dreams » et d’ « Evil Face » est très inventif avec un aspect plus Dark pour le second, Par contre, la production, si elle demeure correcte, mets trop en avant ces riffs au détriment du chant (Pretty Baby) et surtout de la batterie vraiment pas assez puissante et moderne, Certains titres comme « Broken Mirror » ou « Leave Me Alone » paraissent nettement plus faibles que le reste, Le groupe montre un côté plus pop sur les refrains entêtants des songs comme « Pretty Baby » et « So Sorry » sans que cela ne soit mièvre, Le chant d’Arvi Kaint fait assez souvent penser au regretté Kurt Cobain (Love Sincere) avec ce côté un peu sale de la voix et ce ton lancinant en articulant très peu les mots, Côté instrumentiste, c’est vraiment du tout bon en particulier en ce qui concerne les guitares, Ces mecs ont vraiment de la bouteille et font preuve de beaucoup d’assurance dans les riffs et surtout les soli (Pretty Baby, Love Sincere) que ça soit en simple ou en twin guitare, C’est vraiment un festival de dextérité et de bon goût dans ce domaine et certainement le point fort du groupe avec des montées et des descentes de manches parfois carrément ahurissantes sur pratiquement chaque titre, Il n’y a pas à hésiter un instant pour les amateurs de belles envolées arpègiques de gratte associées à une bonne dose de groove, cet album les ravira,
 

- Droits réservés - Webmasters : CPM & Katep - Web design : DEVINSY sarl, JP & Katep -